Comment obtenir la prime pour la rénovation énergétique « MaPrimeRénov' » ?

Publié le : 22 mars 20224 mins de lecture

La contribution à la préservation de l’environnement est un geste sollicité de tous. La rénovation énergétique participe à cette prise de conscience écologique. Dans le but d’inciter chaque ménage à réhabiliter leur système énergétique, les responsables étatiques ont mis en place MaPrimeRénov qui est une aide financière. En effet, ceux qui procèdent à la rénovation énergétique de leur logement à titre de résidence ou à destination de location peuvent bénéficier de cette prime.

Comment bénéficier de l’aide financière MaPrimeRénov ?

Tous les travaux relatifs à la rénovation énergétique suivant les normes écologiques bénéficient de la prime MaPrimeRénov. Cette aide financière permet en effet d’alléger les coûts de réhabilitation du système d’isolation, de ventilation, de chauffage et beaucoup d’autres. Pour profiter de cette assistance, il faut par contre remplir quelques critères. En premier lieu, les travaux doivent être réalisés par des sociétés reconnues garantes pour l’environnement (RGE). Ensuite, il faut fournir des dossiers comportant le devis du coût de travaux et les attribuer aux responsables directs ou par le site dédié à cet égard pour justifier l’éligibilité des travaux à effectuer et le statut du propriétaire.

Les travaux éligibles afin d’obtenir de MaPrimeRénov

L’aide publique MaPrimeRénov s’adresse à l’ensemble des propriétaires. Elle peut également couvrir un bon nombre de travaux énergétiques. À ce titre, ceux qui souhaitent rénover ou mettre en place de nouveau chauffe-eau thermodynamique peuvent bénéficier de ce soutien gouvernemental. Les travaux relatifs à la réhabilitation d’isolation thermique sont également éligibles pour obtenir cette prime. La mise en place de nouveaux dispositifs de système de chauffage écologique est aussi soutenue par MaPrimeRénov. Cette liste n’est pas exhaustive, mais il est bien de noter que certains travaux de rénovation ne sont pas éligibles tels que le DPE ou le diagnostic de performance énergétique.

Comment se calculent les tranches de primes ?

Le montant attribué varie en fonction des revenus de chaque ménage et  les travaux d’économies d’énergie réalisés. D’une manière générale, les foyers à modeste revenu bénéficieront d’une somme plus importante. À titre d’exemple, les ménages disposant de revenus annuels avoisinant les 42 000 euros peuvent obtenir une prime de 60 % voire 100% en fonction des travaux réalisés. Sur le plan de proportion écologique générée, toute propriétaire qui entame des travaux de rénovation permettant d’économiser plus de 25 % d’énergie peut disposer d’une aide allant jusqu’à 3500 euros. Cela varie par contre selon le type de propriétaire et l’envergure de travaux.

Plan du site